Effet sur la capacité de Mémorisation

L'effet de la Spiruline sur la capacité de mémorisation des souris

Introduction

Les sujets de l'expérience ont été des souris (swiss albinos). Un lot témoin a été nourrie avec des bouchons d'aliment pour lapin de type LF2. Le lot expérimental a reçu en plus une quantité d'environ 0,5 gr de spiruline par jour et par souris.

Le labyrinthe

Le test de mémorisation a porté sur un labyrinthe confectionné au labo, copié sur le modèle phywe. Il s'agit d'un couloir à 3 branches en Y. Chaque branche est longue de 60 cm, large de 7 cm et haute de 7 cm. Chaque branche est équipée de 2 clapets que la souris peut traverser en poussant vers l'avant. Entre chaque deux passages, l'appareil est lavé au détergent et à l'eau et puis séché pour éliminer les traces d'odeurs éventuelles. L'aliment est présenté au bout d'une branche, toujours la même.

L'expérience

Le lancement du test a commencé par une période d'apprentissage: une à une les souris sont introduites au bout inférieur du labyrinthe et y sont laissées 10 mm sans aucune intervention. Au cours de ce laps de temps, nous constatons que les souris, après quelques essais commencent par apprendre la manière d'ouvrir les clapets et elles s'installent enfin à l'endroit où est déposé l'aliment pour manger. Nous avons appelé cette phase "apprentissage" puisque les souris ont théoriquement appris à passer à travers les obstacles et à localiser l'endroit où l'aliment est mis à leur disposition. Au bout de 10 mn toutes les souris ont trouvé l'aliment.

La seconde partie du test a consisté à vérifier à quel point la souris se rappelle ce qu'elle a initialement appris. Chaque souris a subit trois test de mémorisation: Premier test trois jours après l'apprentissage, second test 8 jours après l'apprentissage et troisième test 13 jours après l'apprentissage.

La souris est toujours introduite par le même endroit, l'aliment toujours mis à la même place et un jeune de 24 heures respecté avant chaque test.

Au cours de chaque test nous avons noté "faute" chaque fois que la souris s'oriente vers la mauvaise branche du labyrinthe et nous avons chronométré le temps qui lui a été nécessaire pour trouver l'aliment.
Evidemment qu'à l'occasion de chaque test, la souris améliore son apprentissage et nous devons nous attendre à une amélioration d'un test à l'autre.

Les résultats

Lors du premier test, les souris du lot expérimental ont mis 41,1s en moyennes (55 observations)  pour trouver l'aliment et ont fait en moyenne 1,96 fautes alors que dans le lot témoin (35 observations) le temps moyen a été de 47 s  et le nombre de fautes de 2,64.

Lors du second test, le temps de passage à été de 35,1 s chez le lot expérimental contre 40,53 s chez le lot témoin et le nombre de fautes respectivement de 1,O8 et 1,86.

Lors du troisième test, le temps moyen de passage  a été de 27,11 s chez le lot expérimental et de 27 s chez le lot témoin et le nombre de fautes de 0,58 et 0,57.

Interprétation

Au premier test, les souris du lot expérimental, ayant consommé de la spiruline, ont témoigné d'une capacité de mémorisation plus importante que les souris du lot témoin. Au second test , qui a été réalisé 5 jours après le premier, les résultats se sont amélioré pour les deux lots mais la tendance générale a été maintenue en faveur du lot ayant consommé de la spiruline à raison de 0,5 gr par jour. Au niveau du test numéro 3 réalisé 5 jours après le second nous observons un alignement des résultats des deux lots de souris. Ce qui montre que finalement même des souris qui n'ont pas consommé la spiruline ont fini par mémoriser les circuits du labyrinthe.

Conclusion

La consommation de spiruline par les souris accélère leur capacité de mémorisation et les rend capables de se rappeler ce qu'elles ont appris avec beaucoup moins d'exercices.

Résumé d'après: Mémoire de fin d'étude pour l'obtention de diplôme de maitrise en sciences et technologie. Spécialité : Biotechnologie Marine.44 pages

Sujet : L'effet de la spiruline sur la capacité de mémorisation des souris.
Présenté par : Zbidi Mouhi

Encadré par Mr Krichen Youssef et Mr Achour Lotfi

Année universitaire 2007:2008

République Tunisienne  Université de Monastir, Institut Supérieur de Biotechnologie de Monastir, Département de Biotechnologie Marine

×